top of page

Huile essentielle, essence et eau florale face aux allergies du printemps

Dernière mise à jour : 4 mai 2023

Le printemps s’installe et, avec lui, tout bourgeonne ! Les pollens des arbres et des graminées se répandent par les vents et, pour environ 20% de la population, les symptômes allergiques apparaissent : écoulement nasal, éternuements répétés, démangeaisons du nez, de la gorge, des yeux et du palais, etc.


À travers cet article, après être revenue sur les causes de l'allergies, je vous propose trois outils pour vous accompagner dans votre prise en charge : l'essence de citron, l'huile essentielle d'estragon et l'eau florale de bleuet


 

Formation Aromathérapie

Perfectionnez vos connaissances en aromathérapie scientifique

Formation aromathérapie

 

SOMMAIRE





 

Pollens et rhinite allergique


Ce sont les pollens anémophiles (transportés par les vents) qui ont un impact épidémiologique et clinique, contrairement aux pollens entomophiles (transportés par les insectes).


Les pollens les plus allergisants sont ceux des arbres (aulne, noisetier, bouleau, frêne), ceux des graminées et ceux des herbacées (armoise, ambroisie).


Les données polliniques actuelles peuvent être consultées sur le site : www.pollenundallergie.ch ou être téléchargées sur l’application “Pollen-News”.

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) publie une carte détaillée du risque allergique aux pollens pour chaque département : www.pollens.fr/


L’allergène est un antigène qui déclenche la réaction allergique. La toute première exposition à un allergène ne produit aucun symptôme, mais elle sensibilise la personne.


Toutefois, chez les personnes sensibles, un nombre anormalement élevé de plasmocytes producteurs d’IgE se mettent à sécréter d’énormes quantités de l’anticorps propre à l’allergène.


Lorsque les molécules d’IgE se fixent à la membrane plasmique des mastocytes et des granulocytes basophiles, la sensibilité est complète.


La réaction allergique se déclenche lors d’une exposition ultérieure au même antigène, qui se lie aussitôt aux anticorps IgE attachés à la membrane plasmique des mastocytes et des granulocytes basophiles.


Cet événement entraîne une série de réactions enzymatiques qui stimulent la dégranulation des mastocytes et des granulocytes basophiles. En une fraction de secondes, ces cellules déversent un flot d’histamine et d’autres substances chimiques inflammatoires.


Ensemble, ces médiateurs provoquent la réaction inflammatoire dite anaphylactique (hypersensibilité de type I selon la classification Coombs et Gell ).


femme souffrant de rhinite allergique en train de se moucher

Les réactions allergiques sont soit locales, soit systémiques (générales). Les mastocytes étant abondant dans les tissus conjonctifs de la peau et sous la muqueuse des voies respiratoires et gastro-intestinales. L’histamine libérée dilate les vaisseaux sanguins et les rend perméables.


Les allergies saisonnières se manifestent généralement par une rhinite allergique : écoulement nasal, larmoiement, démangeaisons (nasales, oculaires, cutanées), éternuements fréquents, perte d’odorat. Sur la peau, elles se manifestent généralement par des démangeaisons ou des rougeurs, voir de l’urticaire ou de l’eczéma.


Le foie est l’organe par lequel tout ce qui rentre est filtré. Les macrophages (cellules immunitaires)phagocytent l’allergène. Si l’activité hépatique est déficiente (maladie, surcharge de toxines, traitements chroniques...), il n’est plus en capacité de pleinement filtrer les éléments extérieurs à l’organisme.



Essence de Citron : Travailler sur l’interface hépato-digestive en prévention des allergies


essence de citron

Cette essence, parfois nommée par erreur huile essentielle de citron, est obtenue par expression à froid des cellules de l’écorce (expression du zeste).


Véritable zeste de vitalité, l’essence de citron (Citrus limon) sera votre allié pour dynamiser vos émonctoires et en particulier votre foie. Véritable cure de jouvence pour redonner du peps’ aux fonctions digestives et hépatiques. Ces propriétés toniques activeront votre force vitale pour entamer la saison sur le bon pied.


En dynamisant les fonctions dépuratives, l’essence de citron préparera le terrain pour la prise en charge des allergies saisonnières.


En effet on sait l’importance d’une flore intestinale et de fonctions hépatiques en santé afin de se prémunir des pathogènes et des allergènes.

Cure de fond sur trois semaines :

  • 2 gouttes sur un support le matin avant le repas pendant 21 jours.

En parallèle pourra être associée la prise de compléments alimentaires (type probiotiques), afin de renforcer la barrière intestinale, sous réserve d’une alimentation variée et équilibrée.



Huile essentielle d’estragon : prévenir et calmer la crise allergique


estragon utilisé pour faire de l'huile essentielle

On obtient cette huile essentielle lors de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau des parties aériennes d’estragon (Artemisia dracunculus). Le méthylchavicol contenu dans l’huile essentielle d’estragon possède entre autre des propriétés anti-histaminiques scientifiquement démontrées.


Elle est indiquée pour les troubles respiratoires tels que le rhume des foins, l’allergie saisonnière et la rhinite allergique.


Parallèlement elle est reconnue pour ses puissantes vertus antispasmodiques et musculotropes.


Cure préventive :

  • 1 goutte le matin sur un support avant le repas un jour sur deux.


En cas de crise :

  • 1 goutte sur un support 3 fois par jour.

  • 1 goutte sur un mouchoir en inhalation sèche jusqu’à 4 fois par jour.



L’eau florale de bleuet pour soulager les yeux irrités


fleur de bleuet utilisée pour faire de l'eau florale

Cette eau florale est obtenue lors de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau des fleurs de bleuet (Centaurea cyanus). Elle est bien connue pour ses vertus apaisantes et anti inflammatoires oculaires.


L’eau Florale de bleuet peut-être utilisée au quotidien pour le soin et/ou le démaquillage des yeux et, conservée au réfrigérateur, son action sera encore plus puissante.


Elle saura accompagner la prise en charge des désagréments suivants :

  • Conjonctivite,

  • Orgelet,

  • Blépharite


Exemple d'application pour la conjonctivite :

  • Appliquer une compresse imbibée d’eau florale pendant 5 à 10 minutes,

  • Renouveler l’application jusqu’à 6 fois par jour.


Précautions concernant l'utilisation des huiles essentielles dans la prise en charge des allergies saisonnières


C'est une solution qui peut être envisagée dans le cadre d’une hygiène de vie saine et d’une alimentation variée et équilibrée. En aucun cas cet outil ne serait remplacer l’avis d’un professionnel de santé. Ce protocole est à titre indicatif, réservé à l’adulte. Ne pas utiliser chez la femme enceinte.



Vous êtes professionnel ou praticien de santé et vous souhaitez vous former à l'utilisation des huiles essentielles, hydrolats et eaux florales ?


Pendant les 2 jours (14h) de notre formation aromathérapie, je vous ferai découvrir les propriétés de 20 plantes aromatiques françaises afin de pouvoir les conseiller en fonction de leurs indications thérapeutiques. Et cette formation sera essentielle pour vous aider à les manipuler et vous en servir avec précaution.



Mathilde GUICHARD

Consultante et formatrice en aromathérapie

Artisan distillatrice de plantes à parfum, aromatiques et médicinales


Sources :

https://www.pollens.fr/

https://www.inserm.fr/dossier/allergies

https://www.medecinesciences.org/

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas

https://www.hindawi.com

https://www.academie-medecine.fr

FAUCON Michel, Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, nouvelle édition, Sang de la Terre, 2015, 879p.

GERAULT Guillaume, MARY Ronald, Le guide de l’aromathérapie, édition Albin Michel, 2009, 381 p.

MARIEB Elaine, HOEHN Katia, Anatomie et physiologie humaines, 8ème édition, Pearson, 2010, 1293 p.

GARRETA Raphaële, Des simples à l’essentiel, Presses Universitaire du Mirail, 2007, 366 p.

LUBINIC E, Manuel pratique d’aromathérapie, les huiles essentielles et leur utilisation, 2ème édition, Vigot, 2003, 270 p.

VALNET Jean, Aromathérapie, traitement des maladie par les essences de plantes, 7ème édition, Maloine, 1975, 542 p.

309 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page